H!PH0P-STR££T

forum Hip-Hop
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ludacris

Aller en bas 
AuteurMessage
G-UN!T $0LD!£R$

avatar

Nombre de messages : 120
Age : 27
Localisation : 7.6 Le Havre
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Ludacris   Sam 26 Aoû - 14:36

Rappeur controversé, “mouth of the South”, pornolyriciste à succès, prince du dirty south... nombreux sont les qualificatifs qui désignent Ludacris. Nul doute qu'avec ses quatre albums il est l'une des figures emblématiques du rap sudiste. Le 11 septembre 1977, Christopher Bridges naît à Champaign, petite ville de l'Illinois. Ses parents sont tous deux étudiants et vivent sur le campus universitaire. Tout petit, il est bercé par les influences musicales de ses parents et a souvent l'occasion de participer aux soirées étudiantes avec eux.

Dès le début de l’adolescence Chris est passionné par le rap et en fait une vocation. En effet, c’est à l’age de douze ans qu’il forme à Chicago le collectif Loudmouth Hooligans. Il quittera malheureusement cette ville quelques mois plus tard pour s’installer à Atlanta. Il enchaînera alors les shows révélateurs de talents, fera partie du “Five Mic Council” du célèbre magasine The Source et finira par atterrir chez la radio Hot 97 à Atlanta en tant que DJ sous le nom de Chris Luva Luva.

En 1998 : premier featuring, il aura l'occasion de poser avec Timbaland sur le titre « Fat Rabbit » sous le pseudonyme Ludacris. Il fait pour la première fois parler de lui, Timbaland et Jermaine Dupri sont déjà intéressés pour le signer sur leurs labels. Cependant, c'est avec ses propres moyens qu'il enregistre en mai 2000 un premier LP intitulé ‘Inconegro’ qu'il distribuera de manière indépendante. C'est en fait en sillonnant la ville en voiture et en faisant écouter à un maximum de gens dans la rue le titre « What's Ya Fantasy » en featuring avec Shawnna que Luda réussit à se faire connaitre. Le bouche-à-oreille est tel que bientôt sa renommée dépasse les limites de l'état de la Georgie. 50 000 exemplaires seront écoulés et suite à cela, plusieurs labels tentent de le courtiser. Mais Ludacris, déjà fin businessman ne se laissera séduire que par Def Jam qui lui offre en contrepartie la possibilité de créer son propre label qu'il nommera Disturbing Tha Peace. Il est alors la première signature du tout nouveau Def Jam South avec à sa tête Scarface. Def Jam réédite ‘Inconegro’ en octobre 2000 en le renommant Back for the first time. Plusieurs titres y seront ajoutés : le remix de sa collaboration avec Timbo (« Phatt Rabbit »), un featuring avec UGK, le remix de « What's Your fantasy » avec Foxy Brown et Trina et une production Neptunes : « Southern Hospitality » qui sera son deuxième single.

2001 sera une année faste pour Luda. Il fera d'abord plusieurs collaborations avec Mariah Carey, Missy Elliott, Lil Jon, LL Cool J. Il sera ensuite invité à poser sur la bande originale du film Rush Our 2 pour laquelle il enregistre le tube « Area codes » avec Nate Dogg. C'est le premier single qui fera parler de lui à l'étranger. On le verra aussi dans le film The Wash. Il enregistrera en même temps son second album, World of Mouf. Et enfin sa fille, Karma Christine Bridges naîtra cette même année. Sorti en novembre 2001, World of Mouf est considéré par beaucoup comme son meilleur opus. Les autres singles qui auront fait le succès de son album sont « Roll Out », « Move Bitche » featuring Mystikal et « Saturday (Oooh Oooh) ». Pourtant, Ludacris fit face à plusieurs critiques quant au contenu de ses paroles, comme c'était déjà les cas pour le titre « Ho » de son premier album. Cette fois-ci il a dû enregistrer des versions modifiées de ses chansons lors des tournages des clips de « Area codes » et « Move bitch » afin de s'assurer d'une large diffusion. L'album s'est tout de même vendu à plus de 3,5 millions d'exemplaires.

Voulant profiter de cette lancée, Ludacris sort avec son groupe un album en 2002. Le groupe Disturbing Tha Peace est composé de Ludacris, Shawnna, I-20, Lil Fate, 4-Ize et Chingy. Intitulé Golden grain, ce CD n’atteindra que 100 000 ventes. En 2003, Luda est engagé par Pepsi pour apparaître dans une publicité. La compagnie américaine fut alors la cible des attaques de Billy O'Reilly, célebre présentateur télé connu pour son conservatisme. Celui-ci décriait le choix d'un rappeur "immoral" qui selon lui ne pouvait être que mauvais exemple pour les jeunes consommateurs de Pepsi. Pepsi renvoya alors Ludacris et choisit Ozzy Osbourne, connu pour sa vulgarité, sa violence et ses attitudes profanes. Ce choix n'étant pas justifié, Russel Simons (PDG de Def Jam) et Ludacris portèrent plainte pour racisme contre Pepsi. Justice lui sera rendue et il obtiendra de fortes indemnités qu'il réinvestira dans son association la Ludacris Foundation.

Cette même année, Chris Bridges fera sa seconde apparition au cinéma dans 2 Fast 2 Furious pour lequel il enregistrera le titre « Act a fool » et produira la bande originale. A l’automne sortira le single « Stand up » produit par Kanye West, son meilleur hit mainstream, premier extrait de son troisième album Chicken and Beer. Un curieux fait divers a suivi car le rappeur et le producteurs furent accusés de plagiat pour avoir repris l’air du refrain d’un groupe de rap local. Luda y fait aussi référence à Billy O'Reilly dans le titre « Blow it out », son troisième single, les autres étant « Splash waterfalls », « Diamond in the back » et « P-poppin », privé de diffusion pour cause de contenu trop explicite. Malgré une bonne entrée en matière, ce LP aura moins de succès que les deux premiers. Son label profite néanmoins du succès du premier album de Chingy, originaire de Saint Louis et découvert par Chaka Zulu, le manager de Luda et du groupe DTP. Quelques mois plus tard, Chingy déclare à plusieurs reprises à des journalistes ne pas être satisfait de sa rémunération. En dépit du fait qu’il ne soit jamais allé parler à Luda et Chaka directement, ceux-ci ont tenté de régler le litige, mais sans succès. Ludacris s’est déclaré profondément affecté par cette histoire et ce surtout parce qu’il avait placé sa confiance en lui.

Quoiqu'il en soit au printemps 2004, il participe au hit « Yeah » de Usher produit par Lil Jon, pour lequel le trio d'Atlanta remportera un BET Awards, deux MTV Video Music Awards, deux Billboard Music Awards, deux Grammy Awards, un Soul Train Awards... Son dernier album en date, The Red Light District sortira en décembre 2004, annoncé depuis plusieurs semaines par le titre « Get back » dans lequel il s'en prend aux médias. Suivra le hit « Number One Spot », sample d'un titre de Quincy Jones (qui apparait d'ailleurs dans le clip), où Luda fera un petit clin d'oeil à O'Reilly, récemment accusé de harcèlement sexuel. Après cette sortie, il entamera début 2005 sa première tournée européenne qui le conduira à Amsterdam - le titre de son album faisant référence à un célèbre quartier de cette ville. Il y tournera un DVD du même nom, montrant les coffee shop, nights clubs et bordels du quartier. Le troisième single de cet album est « Pimpin all over the world » en featuring avec le prodige Bobby Valentino, première signature R&B de DTP.

2005 sera aussi une année à dominante cinématographique pour Ludacris que l'on verra à l'affiche dans Crash et Hustle & flow. Son prochain album, déjà intitulé Release therapy est prévu pour fin 2005.
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gunitsoldier7614.skyblog.com
 
Ludacris
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» INFOS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H!PH0P-STR££T :: RAP U$ :: B!OGRAPH!£S U$-
Sauter vers: