H!PH0P-STR££T

forum Hip-Hop
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Beanie Sigel

Aller en bas 
AuteurMessage
G-UN!T $0LD!£R$

avatar

Nombre de messages : 120
Age : 27
Localisation : 7.6 Le Havre
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Beanie Sigel   Sam 26 Aoû - 14:00

Les bons rappeurs ne font pas de démos. Et plus ironiquement, ils ne cherchent pas à faire de deals avec des labels. Ce sont les labels qui viennent à eux. Quand Beanie Sigel proclamait sur le remix de Jay-Z "Money, Cash Hoes" être entré dans l'industrie de la musique "sans grande publicité et sans tralala", il ne plaisantait pas. Avec son premier album, "The Truth" (And Nothing But The Truth), Beanie Sigel prouvera pourquoi ses vers égaleront n'importe que démo de rappeur.

"Je n'ai jamais dû envoyer de démonstration ou un truc comme cela" dit Beanie Sigel avec confiance. À juste titre donc, puisque depuis que le rappeur a posé ses vers sur "1.000 Bars" l'une des "mix-tape" de DJ Clue, il a été rapidement reconnu à chaque fois qu'il "ramassait" le mic. Avec ses vers mémorables, il a attiré sur l'attention de plusieurs labels et a réussi à "accrocher" un deal avec l'un des plus prestigieux dans le hip hop, Roc-A-Fella.

Non content de s'être fait remarquer par nombre de MC, il a également porté l'attention sur lui par l'un des plus prolifiques indiscutablement, à savoir Jay-Z. Additionné à une équipe déjà grandement acclamé, Beanie Sigel fut relativement fier d'avoir signé avec Roc-A-Fella Records, "Roc-A-Fella est une équipe gagnante, et quand vous êtes dans une équipe gagnante, vous obtenez toujours une bague, même si vous restez sur le banc. Seulement là il n'y a personne qui reste sur le banc dans notre équipe, nous sommes tous dans le coup".

Aucun doute, Beanie est loin d'être un remplaçant de luxe, et il joue avec les "poids lourds" du label. En peu de temps, Beanie a su développer une demande pour un projet solo. Depuis qu'il a écrit "Reservoir Dogs" (sur l'album Vol. 2 Hard Knock Life de Jay-Z sorti en 1998) avec la citation "Quiet town and tie it down", ce natif de Philadelphie a été l'un des artistes les plus recherchés dans le hip-hop. Comme rappeur invité sur de multiples collaborations, Beanie Sigel a systématiquement prit le dessus sur l'autre MC avec deux caractéristiques distinctes presque toujours présente, son association "spirituel / hardcore" dans ses lyrics et sa voix unique.

Lyriquement, Beanie Sigel peut prendre n'importe quoi, n'importe quel sujet et en faire des rimes, comme il a fait en tournant le jeu du Monopoly en un "rap game" sur "Crew Love". Et pour son premier album, Beanie revendique avoir beaucoup écrit comme cela venait. "J'ai trouvé des paroles pendant des jours" commente Beanie Sigel, " j'écris un vers, le laisse de côté, et je reviens à lui plus tard. J'essaie de faire une rime parfaite, du moins je m'efforce à aller dans ce sens".

Ses rimes sont accentuées par une voix qui sonne comme aucune autre. "Dans un premier temps, je n'ai pas aimé ma voix quand je l'ai entendu sur les bandes. Je voulais une voix plus rauque. Je ne pensais pas que c'était assez fort. En revanche tout le monde l'a aimé, ils m'ont dit que mon timbre de voix sonnait comme quelqu'un qui aurait migré vers sud, pourtant je me suis déplacé vers New York (allusion au fait que Philadelphie se trouve juste à quelques kilomêtres au sud de New York et qu'ainsi donc c'est le chemin vers le nord qui l'a mené à New York). Jay-Z dit que je "tue"avec cet accent".

Mais en dépit de ses origines, Beanie Sigel a été adopté par New York, comme si il avait toujours été originaire des rues de New York. "What A Thug About" l'un des premiers titres solos de Beanie, fut rapidement un hymne de la rue et donna juste un avant goût du "thugness" que Beanie allait faire pour son album. Avec des invités tel que Jay-Z et Memphis Bleek et des productions par les Ruff Ryders Swizz Beatz et Tony Draper, l'album de Beanie Sigel est plus chaud que si il fallait conduire un 4x4 sans climatisation à travers les déserts d'Afrique. Beanie Sigel précise "Je n'apporte rien, sauf feu. Ils appellent les pompiers à chaque fois je quitte le studio".

Beanie Sigel a d'autres plans que juste faire du studio. "J'ai commencé à m'occuper de tout. J'essaie d'avoir mon propre société, mon propre label d'enregistrement". Après avoir stoppé son deal avec Roc-A-Fella, Beanie est passé du côté du management, et a obtenu, grâce à son ancien pote, Murda Mill, un partenariat avec Jive Records. Beanie Sigel se concentrera alors sur sa propre carrière dans le rap, comme le confirmera l'arrivée de son second album plus tard. "J'aime attirer l'attention, surtout celle des gosses. Quand des jeunes connaissent vos rimes, vous savez que vous l'avez fait".

Ainsi donc deux années après son "Truth" Beanie Sigel nous propose un deuxième album solo "Reason", dont le style reste tout de même assez proche des productions style Roc-A-Fella, lyrics implacables et pose sèche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gunitsoldier7614.skyblog.com
 
Beanie Sigel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H!PH0P-STR££T :: RAP U$ :: B!OGRAPH!£S U$-
Sauter vers: